Rechercher sur auvergne nature - bassin écologique et naturel
  
Auvergne nature - Bassin et piscine ecologique, biologique et naturel
Partenaire piscine ecologique et biologique Partenaire piscine ecologique et biologique Partenaire piscine ecologique et biologique Partenaire piscine ecologique et biologique Partenaire piscine ecologique et biologique
 


Nouvelle Adresse
Cher(e)s client(e)s

Auvergne Nature à déménagé, notre nouvelle adresse se situe:


En savoir plus >>>



ARRIVAGE KOI
Nous sommes heureux de vous annoncer, l arrivée des KOI dans nos nouveaux locaux.

En savoir plus >>>




Fil rss auvergne nature - Piscine ecologique et naturelle






 

Poissons

Carpe koï
La Carpe koï est un poisson ornemental asiatique, élevé en Chine puis au Japon. Son nom est la contraction du terme « nishikigoi » (littéralement « carpe de brocart »). Vivant dans les rizières, ce poisson est le fruit de croisements entre individus de l'espèce appelée Carpe commune, Cyprinus carpio. Elle est définie comme étant de la sous-espèce Cyprinus carpio carpio. La carpe koï arbore diverses couleurs : rouge, blanc, jaune, noir, etc. Certaines variétés colorées sont très prisées par les collectionneurs et peuvent atteindre des prix records alors qu'elles ne sont encore âgées que d'environ deux ans. C'est un symbole d'amour et de virilité que l'on retrouve couramment dans la culture japonaise.

Exemple de koï  :

    Kohaku (variété blanche à tâches rouges)
    Taisho-Sanke (variété tricolore à fond blanc et tâches rouges et noires)
    Showa-Sanshoku (variété tricolore à fond noir et tâches blanches et rouges)
    Bekko (variété bicolore) :
        Shiro-Bekko (variété à fond blanc et légères tâches noires)
        Aka-Bekko (variété à fond orange et légères tâches noires)
        Ki-Bekko (variété à fond jaune et légères tâches noires)
    Goshiki (variété bicolore à fond gris et tâches orange)
    Bekko (variété bicolore avec des traces noires sur un fond d'une autre couleur)
    Utsurimono (variété bicolore à fond noir)
    Asagi-Shusui (variété gris bleuté et blanche avec des taches rouges)
    Koromo (variété avec écailles présentant une bordure bleue) ;
    Hikarimono (variété unicolore métallique)
    Hikari-Utsurimono (variété tricolore métallique)
    Hikari-Moyomono (variété multicolore métallique)
    Hikari-Mujimono (variété monochrome : orange, jaune ou grise)
    Kawarimono (variété regroupant tous les poissons sans reflets métalliques n'appartenant à aucune autre variété) :
        Chagoi (en japonais , littéralement « carpe de couleur thé ») : variété unicolore allant du vert au brun, du clair au foncé. Le chagoi est une carpe koï à croissance rapide et de taille importante à l'âge adulte mais il est surtout connu pour sa docilité et sa familiarité avec l'homme. Ce comportement influe sur les autres carpes koï du bassin.
        Karasugoi
        Matsubagoi
    Kinginrin (variété présentant des écailles très brillantes et argentées)
    Tancho (variété avec une tâches rouge sur la tête)

Prix de 20 à 150 euro pour des tosaï (1ans) de 13 à 30 cm
D'autre koï sont disponibles au magasin ou sur demande
Depuis Octobre 2016 Auvergne Nature a rejoins le collectif Couleurs de Niigata.
Ce label nous permet:
de vous certificier l'origine de vos Koï et leur ages
une primeur sur les koi avec des reportages en direct du japon, réservation possible.
Tony Da Cruz, pisciculteur spécialiste du koi et sélectionneur pour le collectif Couleurs de Niigata, part plusieurs mois,  chaque année, chez les meilleurs breeder de Niigata afin de sélectionner les koi que vous pourrez  retrouver dans votre magasin.


Poissoin piscine

Poissoin piscine

Poissoin piscine

Poissoin piscine

Poissons rouge et jaune

Le poisson rouge (Carassius auratus auratus) est un poisson d'eau douce domestique appartenant à la famille des Cyprinidae. Il est commun dans les bassins et les aquariums du monde entier.
Il est issu du cyprin doré (Carassius auratus), il est donc proche du carassin commun, un poisson qui vit dans les eaux douces, calmes et tempérées d'Europe et de Chine. Des élevages sélectifs ont permis d'obtenir des variétés dont la morphologie n'a que peu de points communs avec le cyprin doré.
C'est un poisson résistant, dont l'espérance de vie est de trente ans, à condition d'être dans un volume d'eau suffisamment important pour évoluer à l'aise, en banc. Le traditionnel bocal contenant un animal solitaire est de plus en plus dénoncé, voire interdit dans certains pays, car il ne permet pas d'assurer le bien-être de ces poissons qui peuvent atteindre une taille de 30 cm une fois adultes.

Prix de 1.50 (4-6cm) à 5 euro (10-20cm)




Poissoin piscine

Tanche de mongolie
La tanche mongolie a une forme allongée et sa peau, recouverte d'un épais mucus, est de couleur jaune doré. Elle peut mesurer jusqu'à 70 cm pour un poids maximal publié de 7,5 kg1.

Habitat, répartition
On la trouve dans les eaux calmes aux fonds vaseux et à la végétation dense, des cours d'eau larges et lents, dans les bras morts, dans les lacs et les étangs aux endroits peu profonds ou dans les cours d'eau sans courant.
Son aire de répartition concerne toute l'Europe, y compris les îles Britanniques, le bassin de l'Ob et de l'Ienisseï et a été observée occasionnellement dans le lac Baïkal. Elle a été introduite en Amérique du Nord, Afrique du Sud et en Australie (Rosa, 1958).

Comportement, régime alimentaire
C'est un poisson peu grégaire qui vit en petit groupe ou solitaire. L'hiver, il vit au ralenti et s'enfouit dans la vase.
Son alimentation est composée de petits mollusques, larves d'insectes, vers, et débris de végétaux ; c'est un poisson fouilleur à la bouche munie de barbillons (filaments tactiles).

Reproduction
Sa période de reproduction s'étend de mai à juillet, dans les eaux calmes, peu profondes, riches en végétaux aquatiques. La femelle pond entre 300 000 et 800 000 œufs de couleur verte et collants.


Poissoin piscine

L’ide mélanote
L'Ide Mélanote (Leuciscus idus) fait partie de la famille des Cyprinidés. Ce poisson ressemble à s'y méprendre à un gardon. De nature grégaire, il aime vivre en bancs.
Son corps fuselé, présente une couleur majoritairement argentée mais pouvant varier du gris bleu à un vert très foncé selon l'âge et la période. Le ventre est blanchâtre et les flancs sont toujours plus clairs et argentés. Les nageoires sont grises excepté les nageoires pelviennes et anales qui sont roses ou rouges. Sa tête est étroite, avec une bouche orientée vers le haut.
La taille maximale adulte est de 75 cm de longueur pour un poids de 4 kg.

Habitat et alimentation
On trouve ce poisson à l'état sauvage dans les rivières, les étangs et les lacs d'Europe centrale et orientale, jusqu'à la plaine de l'Oural. Il est aussi très courant en Grande-Bretagne. En France, on peut le croiser dans le Rhin, la Moselle ou la Somme, plus rarement dans la Loire et la Sarthe. L'Ide n'est pas un poisson difficile, il peut aussi bien vivre près du fond qu'à quelques centimètres de la surface et tolère aussi les eaux saumâtres.

L'Ide est un bon allié dans le bassin car il se nourrit principalement d'insectes, de petits crustacés, de débris végétaux et d'algues, ce qui permet de limiter les opérations d'entretien. Attention cependant car, dans les très grands bassins, où il pourra se développer jusqu'à sa taille maximale, il risquerait de se nourrir de petits poissons.

Reproduction
La période de reproduction de l'Ide mélanote se situe au printemps, entre avril et juin, selon les conditions climatiques. Une femelle peut pondre entre 42 000 à 260 000 œufs dans une zone peu profonde à fond graveleux où les œufs pourront s'accrocher. Nombreux seront détruits avant d'éclore ou absorbés par des prédateurs dans les premières heures de leur vie, limitant ainsi le nombre de sujets. L'Ide peut vivre plus de 20 ans.
Comportement au bassin

L'Ide est un poisson grégaire, il faudra donc introduire plusieurs sujets de cette même espèce (au minimum 5).
Un bassin d'une taille d'au moins 25 m² est nécessaire à ses vifs déplacements sous la surface. Chasseur, il passe son temps à nettoyer le bassin des insectes affleurant la surface ou tombés malencontreusement à l'eau. Il apprécie aussi les insectes aquatiques, les larves de moustiques et peut aussi être très utile pour débarrasser le bassin des algues vertes et autres invasions végétales.


Poissoin piscine

Shubukin
Les Shubukin sont calicos, majoritairement bleuté avec des taches rouges étendues et de plus petites taches noires parsemés sur tout le corps. Adultes ils mesurent environ 25 cm. Il existe trois variétés de Shubukin : le Shubukin de Bristol, le Shubukin américain plus fuselé et moins pourvu en longueur de nageoire que le précédent et le Shubukin de Londres un peu plus petit, avec une nageoire caudale plus courte, moins large et moins lobée que son cousin de Bristol qui peut atteindre plus de la moitié de la taille totale du poisson. Les nageoires pectorales et pelviennes sont de nombres pairs, tandis que les nageoires dorsales, anales, caudales sont en nombres impairs. Les femelles sont généralement beaucoup plus volumineuses.

Habitat et alimentation
Dans son pays d’origine, le Shubunkin vit en eau douce et calme. Il résiste au froid mais pas aux fortes gelées. Vous pourrez l’installer dans votre bassin dans les régions privilégiées où il se nourrira de petits éléments trouvés dans le sol qu’il adore fouiner. Il est omnivore et s’intéresse aussi bien aux larves de moustiques qu’aux algues. Dans les régions froides il faudra le rentrer en aquarium durant l’hiver en veillant à fournir un minimum de 20 litres d’eau par individu. Nourrissez-le de granulés et de légumes cuits hachés.

Cycle de vie
Au printemps lorsque la température augmente, la période de frai commence pour les poissons ayant atteint la maturité sexuelle soit environ deux ans. Le mâle se pare alors de petits boutons blancs sur les opercules ainsi que sur le premier rayon des nageoires pectorales.
Après quelques parades entre le male et la femelle, la femelle dépose les œufs sur les supports disponibles puis quelques instants après le male féconde les œufs en laissant échapper sa laitance. Les œufs adhèrent alors aux végétaux et aux surfaces environnantes. L'incubation peut commencer, au bout de trois à six jours selon la température de l’eau une larve sortira et coulera le temps de laisser la vessie natatoire se former (2 à 4 jours). Le petit poisson trouvera alors la force de capter une bulle d’air qui lui permettra de nager pour se nourrir puis si les conditions le permettent de vivre une longue vie (20 ans).


Poissoin piscine




Plan du site piscine et bassin ecologique  Mentions legales du site piscine et bassin ecologique  Partenaire piscine et bassin ecologique


Sur le site auvergne nature vous trouverez :
 
piscine naturelle
piscine écologique
piscine ecologique
piscine biologique
baignades naturelles
baignade écologique
baignade ecologique
baignade biologique
bassin naturel
bassin écologique
bassin ecologique
bassin biologique
jardinerie aquatique
jardin aquatique
bassin aquatique
plante aquatique
plantes aquatiques
animaux aquatiques
filtre piscine
filtre bassin
pompe piscine
pompe bassin
bache bassin
bache piscine
aménagement bassin écologique
aménagement bassin ecologique
aménagement bassin naturel
aménagement bassin biologique
aménagement piscine écologique
aménagement piscine ecologique
aménagement piscine naturel
aménagement piscine biologique
bassin hors sol
bassin de jardin
eau claire
clarifier les eaux usées
cascade bassin
jet d'eau piscine
jet d'eau bassin
fontaine bassin
engrais aquatique
terreau aquatique
analyse eau
analyse de l'eau
carpe koi
poisson carpe koi
poissons rouges
poisson rouge


Ce site vous est proposé par la société © Auvergne Nature - 2 rue Clément Ader - 63800 COURNON d'AUVERGNE - Tél. 06 68 41 63 63 - Fax. 09 64 32 07 13
Administration et r&ecute;férencement du site :  
www.webs-creation-logo.fr